Category Archives: Langage

octobre 11

les caprices de la prononciation

on s’en souvient (?), florence cassez était libérée le 23 janvier 2013, après 7 ans de captivité au mexique. super. pour elle, surtout, on ne remet pas ça en question. arrachée des mains de méchants mexicains moustachus et accueillie en fanfare, par un hollande déjà au plus bas dans les sondages, comme…

juste

autre tic de langage qui est entré dans le langage courant il y a quelques années et que certains utilisent à tire-larigot: “juste”. “c’est juste trop bien”, “je ne suis juste pas d’accord”, “c’est juste pas possible”, “untel? c’est juste le meilleur!” et pourquoi pas “c’est juste juste” pendant qu’on y est?!? et je ne […]

prêt à ou près de?

une autre de ces petites choses qui me font grimper les murs, comme on dit par ici, et presque au quotidien. ainsi sous les plumes pourtant aguerries de journalistes de la presse écrite comme dans des bouches parfois éparses constate-t-on cette confusion regrettable entre être prêt à et être près de…

mai 16

mauvais genre

les mélanges transgenres qui revendiquent leur existence en la jetant à la face du monde, faisant mine de s’assumer et de faire fi du qu’en dira-t-on, qui tentent de gommer les barrières sans réel succès car les préjugés ont la vie dure, ces mélanges-là, même s’ils créent une certaine confusion,…

février 21

“s” juste ou absurde?

au temps de clément janequin, on écrivait escouter, esperon et estandart mais on les prononçait, déjà, écouter, éperon et étendard. alors pourquoi prononce-t-on le “s” dans estourbir ou esquinter? ah mon brave monsieur, …

on nous prend vraiment pour des gons!

et c'est vrai qu'on est gons, la plupart du temps. mais jugez plutôt… de la débauche technologique dans laquelle les fabricants (au hasard de téléphones en tête) nous noient, parfois jusqu'à plusieurs fois par an – un appareil est à peine sorti qu'un autre, six mois plus tard, vient le supplanter, tant il faut à […]

tête de litote…

parmi la foultitude de figures de rhétorique que compte notre belle langue, il en est une qui est, comment dire, une habitude bien française, presque un sport dans l'hexagone, et qui consiste à suggérer une idée par la négation de son contraire. donc à pratiquer la litote, comme on dit dans les milieux motorisés. on […]

logue ou logiste?

en regardant la télé ce matin, un mot m'a percé le tympan gauche (oui, je présente toujours à la télé mon meilleur profil): OPHTALMOLOGISTE! je me suis dit "mais quel est le faussoyeur qui a encore décrété qu'il fallait remiser ophtalmologue au placard et le remplacer par ce barbarisme directement emprunté à l'anglais (qui, lui, […]

septembre 22

la liaison tue tue la liaison…

parmi toutes les liaisons mal ta propos que l’on peut entendre çà et là (“l’amour n’est point zingrat”, “je t’ai trop zaimée”, “si tu ne vas pas za lagardère, lagardère ira tatoi!”) et que l’on a tous faites car il arrive que notre langue (l’organe) se prenne les pieds dans le tapis, il en est […]

“je vous laisse…” et autres expressions faciles

je vous laisse me suivre?, je vous laisse prendre place?, je vous laisse demander à monsieur untel?, je vous laisse composer votre code?, je vous laisse l'appeler?, je vous laisse signer là?… curieux comme des expressions toutes simples telles que "veuillez me suivre" ou "prenez place, s'il vous plaît" ou encore "composez votre code, je […]

septembre 21

pour en finir avec l’anglais sncf ou easyjet…

variante easyjet: lédizèndjèntleumène zissiz ior captenne spikinng, pliz rimeïne sitèd ouiz ior sitbelt fassen euntil ze saïn iz souitchtof… pliz mèke choure zat zeu bak ov ior sit iz inn eupraïte pozicheun ènd kip ior sitbelt fassen euntil zi èrkraft has come tou eu foul stop. bi kèrefoul ouène opeuninng zeu leugèdge compartmeunt èz objects […]

les locutions comparatives bizarres…

la langue française regorge de locutions comparatives qui en deviennent marrantes tant elles sonnent bizarres, qui font partie de ce cortège d'expressions qu'on appelle idiomatiques et qui peuvent à l'occasion faire basculer dans l'horreur la vie d'un traducteur. je ne parle bien sûr pas ici des évidentes, des logiques, des compréhensibles car formant immédiatement une […]

la féminisation de la langue française

l’autre jour, je me promenais dans la rue à pied (si si ça m’arrive) et mon oeil fut attiré par la manchette d’un canard que je crois bien n’avoir même jamais tenu entre les mains: le courrier. il y était question de la féminisation de la langue française et de son rapport au sexisme. je […]

le moule mou moule mal

je viens d’acheter un recueil ludique de 5 petits livres classés par allitérations (s, ch, k, m, t…) et regroupant plus de 800 phrases absurdes mais signifiantes pour s’entraîner (en s’amusant) à bien articuler. pas bien compris pourquoi ils leur ont donné un graphisme enfantin (la cible principale n’étant sûrement pas les enfants), mais bon. […]

eu niou weurd iz born…

entré depuis un certain temps dans le langage courant, certes plus journalistique que quotidien (quoique), "people" désigne les célébrités qui font la fortune des journaux à scandales, même si cette gloire est éphémère ou imméritée. alors pourquoi ne pas dire "célébrité"? mystery and ball of gum. parce que, encore une fois, ça sonne plus cool […]

ah, la prononciation anglaise…

c’est un fait avéré: les francophones sont incapables de parler anglais correctement. et je ne parle même pas d’idiotisme (à ne pas confondre avec idiotie, ne me faites pas dire ce que je ne pense pas), je ne parle QUE de prononciation. et l’anglais, comme toutes les langues d’ailleurs, offre son lot de mots imprononçables […]

les bizarreries des emprunts linguistiques…

il est naturel qu’une langue emprunte des mots, des expressions, des tournures à une autre langue. c’est ainsi notamment qu’une langue évolue et s’enrichit. cela se fait depuis la nuit des temps. hier au gré d’invasions, notamment, aujourd’hui d’une immigration que d’aucuns aimeraient (et vont sûrement) contrôler à coups de tests adn. mais là n’est […]

redondance, quand tu nous tiens…

en linguistique, la redondance (qui n’a rien à voir avec la répétition, figure de rhétorique) permet d’apporter une information déjà donnée sous une autre forme, afin de s’assurer de sa bonne transmission. c’est comme dans tout, elle se justifie quand elle est volontaire. autrement, elle devient verbiage ou superfluité. et dans le langage courant (parlé, […]

petit is beautiful

vous avez remarqué à quel point on a tendance à employer l’adjectif “petit” à toutes les sauces? écoutez autour de vous, vous allez entendre, comme disait bernard haller. “je vous apporte un ptit café?” (les grands sont moins bons), “j’aimerais un ptit pain au chocolat, s’il vous plaît” (“un pain au chocolat”, c’est pas bon […]

tout fout le camp, ma brave dame!

en principe, je dis bien en principe, outre celle de rapporter les faits le plus objectivement possible, les journalistes ont à mon sens également pour mission de le faire dans le respect de la langue française, c’est-à-dire en ne cédant pas à la facilité. ainsi entend-on trop souvent, à la télé, comme à la radio […]