indiens des plaines au quai branly

indiens des plaines
exposition au musée du quai branly, paris, du 8 avril au 20 juillet 2014.

135 artistes indiens des grandes plaines d’amérique du nord, anonymes ou internationalement connus, dont les oeuvres s’échelonnent du 17e siècle à nos jours, sont présentés…

… dans cette très belle exposition. malgré des bouleversements culturels importants, ces artistes témoignent d’une créativité empreinte d’un attachement profond à la terre et à la nature, mais aussi de sagesse et de spiritualité. différents peuples sont présentés ici, occupant une large bande médiane du continent nord-américain, du texas au canada, sédentaires pour la plupart, puis nomades dès l’introduction du cheval par les espagnols au 17e siècle.

on ne se rend pas compte à quel point ces peuples ont souffert, on ne se rend pas compte de l’attitude qu’a eu le gouvernement américain pendant deux siècles, on ne se rend pas compte que, jusque dans les années 40 encore, les indiens étaient dépeints, notamment au cinéma, comme des gens agressifs et alcooliques, même après que les autorités fédérales leur eurent accordé la nationalité et des droits. on ne se rend pas compte de la richesse de leur art en général et de leur regard sur le monde en particulier.

l’expo se divise en 7 parties:
– le renouveau artistique dans la vie contemporaine 1965-2014
– communautés et diaspora, 1910-1964
– peuples anciens
– la vie dans les grandes plaines, 1700-1820
– l’épanouissement d’une culture, 1820-1860
– la mort du bison, 1860-1880
– dans les vestiges des terres ancestrales, 1880-1910

cinq peaux peintes de différentes époques sont également présentées et différents stéréotypes (véhiculés notamment par le cinéma) analysés.

vous avez tout le temps de découvrir cette exposition, mais allez-y quand même sans tarder…