mars 13

et si c’était vrai… / vous revoir

Et si c'était vrai

l'histoire
écrit en 2000, ce premier roman de marc levy raconte la rencontre totalement improbable d'arthur, architecte, et de lauren, interne en neurologie. la jeune femme, qui vient d'avoir…


… un grave accident de voiture, est plongée dans un coma tel que les médecins finissent rapidement par envisager de la débrancher. quelque temps plus tard, arthur a emménagé sans le savoir dans l'appartement laissé vacant de la jeune femme. et un matin, en ouvrant son armoire pour s'habiller, il se retrouve nez à nez avec elle. comment peut-elle être inconsciente sur un lit d'hôpital à l'autre bout de la ville et là, en face de cet homme qu'elle ne connaît même pas? comment se fait-il qu'il soit le seul à pouvoir la voir, l'entendre, lui parler, la toucher? arthur n'est pas au bout de ses surprises mais ira jusqu'à prendre des risques incensés pour sauver d'une mort annoncée celle qui va devenir l'amour de sa vie.

l'avis
une jolie petite histoire un brin fantastique qui se lit comme un rien et parvient à captiver jusqu'à la dernière ligne. levy ne choisit jamais la facilité et met à (forte) contribution l'imagination de son lecteur. si bien qu'on sort de cette aventure en espérant une suite… qui se présentera 4 ans plus tard sous le nom vous revoir.

Vous revoir

cette suite, il n'est pas certain que l'auteur l'ait prévue d'entrée de jeu, mais qu'elle se soit imposée à lui au vu de l'immense succès de ce premier coup de maître. l'histoire se terminant sur une semi-déception, il était naturel que l'on retrouve les deux protagonistes – ou plus précisément que les deux protagonistes se retrouvent – pour concrétiser cet amour qui avait si bien commencé. ainsi vous revoir se présente un peu comme le miroir de et si c'était vrai…, arthur se retrouvant en effet un peu dans la situation de lauren. il s'est écoulé 4 ans depuis leur première aventure et arthur a juré de ne pas revoir lauren. mais voilà qu'il est victime, lui aussi, d'un accident et se retrouve inconscient dans l'hôpital où travaille lauren. et qu'il se met, lui aussi et presque malgré lui, à rendre visite à la neurologue.

à ma grande surprise, j'ai trouvé le second roman aussi palpitant que le premier. la boucle est bouclée et les deux amoureux se retrouvent dans une parabole sur l'amour plus fort que tout et sur la prédestination de deux êtres face à l'adversité.

le livre a été traduit en 40 langues, vendu dans 32 pays à 5 millions d'exemplaires et figurera, l'année de sa publication, dans la liste des best-sellers durant 70 semaines. ni littérature de gare, ni grande littérature, ces deux romans sont juste deux histoires qui se lisent vite mais divertissent bien.

l'auteur
né en 1961 à boulogne-billancourt, marc levy était architecte avant de démissionner en 1999 et de partir pour londres afin de se consacrer exclusivement à l'écriture. et si c'était vrai… paraît un an plus tard et remporte le prix goya du premier roman. en 2001, dreamworks, la société de production de steven spielberg, en achète les droits pour l'adapter au cinéma. le film verra le jour en 2005 sous le titre just like heaven (mark waters) avec reese witherspoon et mark ruffalo.